Entrepreneur, expert et conférencier

Peter Hacker est un expert suisse reconnu dans son domaine, passionné et sollicité à l’international, qui pense hors des sentiers battus. Ce conférencier, entrepreneur et auteur effectue des recherches sur les thèmes du changement numérique, de la cybercriminalité et de la souscription. Il donne des discours et des conférences de Francfort à Sydney en passant par New York, décrivant les défis, les opportunités et les solutions à l’aide d’exemples réels qui influencent fortement les entreprises et la politique. L’importance des cyber-risques en tant que menace pour les particuliers, les PME, les grandes entreprises et les ministères a augmenté rapidement au cours des 18 derniers mois. La cybercriminalité est en plein essor et peut avoir un impact considérable sur la sécurité et la stabilité des entreprises et des pays.

« La cybercriminalité est une bombe à retardement. »

Dans son rôle d’entrepreneur, Peter dirige sa propre entreprise Distinction.Global (www.distinction.global). Cet observatoire du cyber-risque se concentre sur le développement des cyber-menaces, l’agrégation et la gestion des incidents au niveau du conseil d’administration en utilisant le transfert manuel de connaissances et les capacités de l’IA pour soutenir les conseils d’administration, la gestion des risques, les équipes juridiques, la souscription, la sécurité et les équipes produits.

TÉMOIGNAGES

FAITS

Une cyberattaque potentielle n’est plus une question de si et de quand. Dans bien trop de cas, des intrus peuvent très bien se trouver dans le système d’une entreprise et lui avoir causé des pertes importantes non reconnues qui n’ont que trop duré. 

Les récentes attaques massives de rançongiciels, de déni de service distribué (DDoS) et de cyber-espionnage qui provoquent, dans certains cas, des interruptions d’activité et des interférences importantes, sont une preuve évidente de l’évolution des tactiques des criminels numériques.

Des changements sans précédent obligent les entreprises à s’assurer que leurs stratégies – de la cybersécurité à la (ré)assurance, en passant par la gestion des parties prenantes – correspondent à l’évolution du paysage des risques.

Les 15 derniers mois nous ont montré, au niveau du conseil d’administration, que nous devons être de plus en plus préparés à des situations de risque extraordinaires et parallèles qui non seulement affectent soudainement l’économie mondiale, mais peuvent également affecter la vie quotidienne de chacun d’entre nous. Les risques sans précédent tels que les pandémies, la cybernétique et la chaîne d’approvisionnement vont de pair et ne respectent aucun type de frontières.

Peter rend compte de ces failles de sécurité et des développements technologiques qui rendent les attaques numériques possibles ou les évitent. Depuis deux décennies, il conseille les dirigeants de grandes banques, de compagnies d’assurance, d’entreprises technologiques et d’organisations locales et régionales dans leur lutte contre l’ennemi invisible.

SUJETS

Cybercriminalité : Déverrouiller le mystère au niveau du conseil d'administration

Il y a cinq ans, la cybersécurité n’était pas la priorité de la plupart des conseils d’administration. Il y a 10 ans, la plupart des conseils d’administration ne savaient même pas ce que ce terme signifiait. Aujourd’hui, la plupart des conseils d’administration y prêtent attention, certains plus que d’autres. Les gens commencent à se rendre compte de ce que c’est et de ce que cela signifie. Le directeur général peut être renvoyé.

Toute entreprise ou tout administrateur peut être victime de la cybercriminalité à tout moment. Il s’agit simplement de savoir « QUAND ET PAS SI » une attaque se produira. Si vous souhaitez survivre à un cyber-incident catastrophique dans le monde d’aujourd’hui, vous devez sortir du cadre classique de la sécurité informatique, comprendre vos obligations fiduciaires et tester en conditions réelles votre plan d’intervention et vos partenaires en cas d’incident. La cybercriminalité est une activité commerciale et pas seulement un problème technique. L’entreprise est en danger si elle n’est pas gérée de manière appropriée.

Organisation sociale : Société, où vas-tu ?

Nous sommes encore au début de l’ère numérique. Les gouvernements, l’économie mondiale et les organismes de réglementation sont mis au défi. La numérisation est le moteur d’une réorganisation géopolitique. L’avenir est porteur de nouvelles formes, de villes intelligentes, de vie et de conduite autonome, mais aussi du danger d’une guerre électronique accrue (« guerre non cinétique »), d’un changement de pouvoir et éventuellement de méfiance, d’une dépendance accrue de manière exponentielle et malvenue.

Enseignements tirés : « Covid-19 »

Que ce soit par hasard ou consciemment, les « vrais virus » (Covid-19) permettent aux entreprises et aux équipes chargées des risques de tirer des enseignements importants pour leur stratégie de cybersécurité. Les attaques peuvent également toucher les entreprises dont les systèmes fonctionnent avec des logiciels actuels, régulièrement mis à jour et correctement corrigés. Certains logiciels malveillants montrent à quel point il est important de limiter les privilèges des administrateurs. Un moyen simple consiste à « louer » les privilèges afin que les employés qui en ont besoin n’aient accès aux droits d’administration que pendant une certaine période.

Cybercriminalité et guerre cybernétique

La course aux armements soutenue par l’intelligence artificielle et les acteurs étatiques se déplace vers les entreprises. C’est une guerre sans guerrier classique. Peu importe qu’elle soit automatique ou autonome. Les cyberarmes, comme les missiles Tomahawk, sont tout aussi désastreuses, mais encore plus rapides et plus funestes pour les bilans et les nations.

Internet de tout : perturbateur, global, complexe

L’intelligence artificielle donne vie aux objets de notre quotidien. Ceux-ci communiquent avec les personnes, mais aussi avec les choses. Cela nous change tous. Notre société évolue vers un méga-ordinateur qui permet de prendre des mesures de sécurité tout en favorisant la croissance, une meilleure compréhension de nos clients et le changement de notre société, mais cela a un prix. Sommes-nous prêts à le payer ?

La révolution numérique (IA) : la survie au 21e siècle

Nous vivons une époque fascinante, où la seule constante est le changement. Dans certains cas, le rythme du changement dépasse déjà notre capacité à le suivre et à y répondre efficacement. Nous ferions bien de traiter les opportunités et les risques futurs liés à l’intelligence artificielle (IA) avec la même priorité. Dans un monde en réseau, les cyberattaques par l’IA peuvent devenir une arme destructrice pour les entreprises, les industries et les États de toutes sortes.

Fake news, extorsion et espionnage dans un monde hyper-connecté

Notre avenir sera moins prévisible, plus imprévisible, plus vulnérable et plus passionnant. Les États se battent pour la suprématie de la numérisation. Les fournisseurs de technologie, les particuliers, les organisations de pirates informatiques et les groupes terroristes modifient la situation en matière de sécurité. Grâce à la mise en réseau, les virus, les logiciels malveillants et les codes offrent de nouveaux moyens de pouvoir et de violence. C’est un monde inconnu et connu.

La stratégie de puissance de l'intelligence artificielle : utopie ou réalité

Le combat entre la Californie, Moscou et Shenzhen a déjà lieu et marche à grands pas sur la deuxième moitié de l’échiquier. Certains pensent que les données, l’analyse des données, les voleurs de données et l’intelligence artificielle sont les piliers du pouvoir et de la future conquête du monde. C’est au fruit qu’on juge l’arbre. Cependant, notre société et la politique évoluent rapidement aujourd’hui.

REPRÉSENTATIONS

Apprenez-en davantage sur les publications et les agences de conférenciers de Peter.

london_speaker_bureau
speakers-connect
logo_myspeaker
goldengap-logo

LISTE DES CONFÉRENCES

Avec plus de 250 conférences et séances de conseil d’administration dans le monde au cours des 10 dernières années, Peter est un expert de premier plan en matière de cybercriminalité et de révolution numérique. Peter parle couramment l’allemand, l’anglais, le français, l’espagnol et le portugais.

IMPRESSIONS

TELLES QUE PRÉSENTÉES DANS